uc
 
essaie
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Sir Galahad, prince de Cobernic ▲ "les hommes ne sont des hommes que s'ils sont égaux."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
MEMBRE Chevalier de Camelot

Missives : 27
Date d'inscription : 05/04/2015



In a time of magic
Mes relations:
Mon histoire:


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Sir Galahad, prince de Cobernic ▲ "les hommes ne sont des hommes que s'ils sont égaux."   Dim 5 Avr - 1:59

Sir Galahad

« La liberté que nous cherchons n’est pas une contrée lointaine, elle est en nous. »

Il était une fois ...

Je me nomme Galahad. Je suis parfois connu comme Sir Galahad le Preux ou le Pur. Je suis devenu chevalier vers l'âge de 14 ans après quelques années en tant qu'écuyer, chemin normal (bien que peut-être précoce) pour un chevalier. J'ai actuellement 21 ans et bien que né dans les terres périlleuses de Cobernic je réside à Camelot où je suis depuis peu chevalier sous les ordres du Prince Arthur.

Anecdotes :

élevé par douze nonnes et sa mère enfant bâtard d'Ellan de Cobernic et d'un chevalier inconnu petit fils aîné du Roi Pelleas dit le Roi Pêcheur cousin par sa mère de Jelan Kadvael considéré par beaucoup comme le plus preux et le plus pure des chevaliers excellent cavalier, combattant à l'épée et archer chevalier sous les ordres du Prince Arthur Pendragon a déjà vu et a pu approcher une licorne a un cheval blanc du nom de Caelum ignore encore ce qui est arrivé à son grand-père, le pense mort depuis des années.

Un charme éxotique

Sir Galahad a eut une excellente éducation. On lui a inculqué de véritables valeurs comme celles de la vie. Selon lui tous on le droit de vivre et un combat où il doit y avoir des morts est un combat perdu. Il accorde énormément d'importance aux valeurs chevaleresques et semble parfois bien plus sage que ses aînés bien qu'il manque encore cruellement d'expérience dans de nombreux domaines notamment celui de l'amour. Chevalier pur signifie aussi chevalier puceau autant physiquement qu'émotionnellement. Il ne s'est jamais épris de qui que ce soit et ne semble pas pressé d'y arriver mais si ses supérieurs ou sa famille lui donnait une fiancée, surtout pour des raisons politiques, il ne se permettrait pas de refuser et tenterait tant bien que mal d'éprouver des sentiments pour son épouse, ne serait-ce que par respect pour elle.
Il éprouve un réel attachement pour les autres chevaliers avec qui il passe le plus clair de son temps (travail oblige) et entre les mains de qui il doit être en mesure de confier sa vie. La camaraderie et la confiance en l'autre est selon lui les choses les plus importantes dans la chevalerie, en plus de la protection du royaume et du peuple et ce même au prix de sa propre vie. Mourir ne semble pas lui faire peur, du moment qu'il se bat pour ce qui lui semble juste.
De l'autre côté...

Salut moi c'est Mrs Hyde ! J'ai 23 ans et j'ai connu le forum grâce au fonda^^ Je trouve ça intéressant de mêler Merlin (et les légendes arthuriennes) avec une ville actuelle^^
Sinon, le code du règlement est : validé par Jelan

Interview avec un dragon

Non, je vous rassure, je ne suis pas ce cher Kilgharrah mais on dit parfois de moi que j'ai un caractère de dragon ! Bon, commençons si vous voulez bien ...

♕ Vous êtes originaires de quelle cité ? Je suis né à Cobernic, dans le Palais Aventureux comme ma mère et mon grand-père le Roi Pelleas avant moi mais je n'y ais pas grandi. Tous deux ont estimés que la cité était trop hostile pour un jeune enfant. Le Roi Pêcheur nous a donc ordonné à ma mère et moi de partir et vivre ailleurs pendant qu'il veillerait seul sur cette terre invivable. C'est donc dans différentes cités alliées que j'ai été élevé avant d'arriver à Camelot.

♕ Que pensez-vous de la magie et de la loi l’interdisant ? La loi est la loi et même si elle n'est pas en accord avec mes convictions les plus profondes je ne peux pas me dresser contre elle, ce serait se dresser contre le Roi Uther Pendragon et contre Camelot. Ma mère m'a transmise les histoires de mon grand-père, celles qui parlent à la fois d'un temps passé et futur où la magie vivait en paix comme elle l'avait fait durant des siècles et des siècles avant que les hommes ne l'utilisent à leur propre fin. C'est en cette magie la que j'ai foi, la seule et unique magie. Après tout le Roi Pêcheur était un magicien reconnu i y a encore une centaine d'années.

♕ Il s'est passé un étrange événement dans le royaume de Camelot comme l'apparition d'une mystérieuse cité venant, paraît-il, du futur. Comment voyez-vous ces habitants d'une autre époque (ou de Camelot)? J'ai effectivement entendu parler de cette ville et j'ai put les apercevoir de loin lors d'une garde aux alentours. Il parait qu'ils se disent plus civilisés et évolués que nous. Vraiment ? Quel genre d'être "évolué" pourrait à se point manquer de modestie ? Et leurs carrosses de métal dégagent un bruit et une odeur atroce. Ils ne semble pas respecter grand chose de ce qui les entour, du moins une grande partie d'eux. Nos chasses sont réglementées, pas les leurs... L'équilibre de notre terre me traquasse.

♕ Ferez-vous allégeance à qui et pour quelle raison ? Je fais déjà allégeance à quelqu'un, ou plutôt quelque chose. J'ai prêté serment lorsque je suis devenu Sir Galahad, chevalier de Camelot il y a peu. Un chevalier se doit de protéger le royaume avant tout et ce peu importe le roi siégeant sur le trône.

♕ Est-ce que cela vous plairait de vivre dans une autre époque ? Cela serait contre nature et je ne suis pas du genre à quitter mon poste. J'ai été élevé dans l'art de la chevalerie, je sais quand et où rester à ma place et elle est à Camelot en ce moment.


Je vous remercie de m'avoir accordé un peu de votre temps !  


design by Sybline


Dernière édition par Sir Galahad le Dim 5 Avr - 21:16, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE Chevalier de Camelot

Missives : 27
Date d'inscription : 05/04/2015



In a time of magic
Mes relations:
Mon histoire:


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Sir Galahad, prince de Cobernic ▲ "les hommes ne sont des hommes que s'ils sont égaux."   Dim 5 Avr - 1:59

Once upon a time ...




Les légendes parlent d'un roi magicien résidant dans les terres périlleuses de Cobernic, un roi estropié qui donna naissance à deux filles, Ellan l'ainée et Elizabeth la cadette, toutes deux très différentes mais pourtant si proche. Ellan resta pure et chaste, restant auprès de son père et veillant sur le royaume ainsi que sur les merveilles qu'il comportait et ce malgré l'hostilité naturelle du lieu. Elizabeth elle fut promise au prince de Kadwallon qu'elle ne tarda pas à épouser. Elle quitta les terres néfastes de ses ancêtres et se créa une nouvelle vie comme son père l'avait toujours espéré pour elle. Ellan, restée au Palais Aventureux resta la plupart du temps cloîtrée dans sa tour, observant la terre perdre son dernier souffle de vie. Le château de son père était gardé par des wyvernes qui ne laissaient personne entrer ni sortir mais cela ne sembla pas déranger la Dame, du moins pas au début. Son père usa de son pouvoir pour enchanter un miroir qu'il offrit à sa fille afin qu'elle puisse voir à quoi ressemblait le monde extérieur, qu'elle puisse voir sa soeur s'épanouir dans sa nouvelle vie. Il espérait qu'ainsi elle finirait par l'envier et déciderait de partir à son tour, mais Ellan était tenace. Quitter son royaume et son père ? Cela semblait hors de question. Elle était un peu trop têtue, cela ne faisait aucun doute. Puis elle se mit à observer ce que la terre pouvait avoir de plus beau, elle voyait la vie, les plantes naître puis mourir. Finalement son regard s'arrêta sur un groupe de valeureux chevaliers qui aidaient la veuve et l'orphelin. Elle finit par s'éprendre de l'un d'eux. Un jour que ce chevalier était à la frontière de la terre périlleuse elle décida de partir en douce. Elle somma les wyvernes de la laisser passer. Ils n'avaient jamais rien tentés contre le sang du Roi Pêcheur. Bientôt la Dame arriva près du campement du chevalier. Elle s'en approcha en douceur et finit par se présenter. Son amour était tout ce qu'il y a de plus pure, innocent mais le chevalier s'avéra bientôt pas si chevaleresque qu'il l'avait jusqu'alors laissé voir. Il viola la Dame et ce même après avoir sut qui elle était. Lorsqu'il s'endormit elle réussit à s'échapper et retourna vers le château de son père qui l'y attendait. Il reçu sa fille en pleure, humiliée et souillée. Le chevalier ne tarda pas à se présenter à la porte du palais et ordonna qu'on le laisse entrer. Il affirma qu'il lui fallait à présent épouser la princesse pour que l'honneur de la demoiselle soit rétablis. Il avait en tête d'hériter de la fortune légendaire du vieux roi. Le Roi Pelleas ne prit même pas la peine d'aller voir ce chevalier fou. Les wyvernes se chargèrent du reste. Ces créatures étaient les gardiennes du Palais et de ses résidents. Elles chassèrent l'homme, jouèrent avec lui avant de le dévorer aux abords de la forêt la plus proche, loin du regard de la princesse Ellan. Mais le mal était fait et la princesse tomba enceinte, elle ne haïssait pourtant pas ce qui grandissait en elle, se souvenant que son amour avait été pur.


Neuf mois passèrent et Ellan donna naissance à un fils qu'elle nomma Galahad, ce qui signifie faucon d'été en raison de la période de sa naissance. L'enfant naquit dans les terres périlleuses de Cobernic mais n'y vécut en tout et pour tout que quelques jours. Le Roi Pêcheur supplia sa fille d'emmener son petit-fils dans une terre vivable, là où il pourrait grandit heureux jusqu'à ce qu'il soit en mesure de décider lui même de l'endroit où il aimerait être. Cette fois-ci sa fille l'écouta. Dame Ellan partit avec son fils et ne tarda pas à s'installer dans un petit couvent comptant tout juste douze nonnes. Elles reçurent la voyageuse avec entrain et l'aidèrent à élever son enfant, lui inculquant ce qui était le plus important. Galahad eut une éducation exemplaire à l'influence religieuse bien présente se mêlant toutefois à une part de mystère, de magie que les nonnes dirent étroitement lié à la religion. Il entendit parler entre autres de reliques prestigieuses dont certaines se trouvant chez son grand-père supposé à ce jour décédé. Il reçu également des cours d'équitation, le couvent possédant quelques chevaux. L'une des nonnes était la fille d'un chasseur. Elle lui enseigna ce qu'elle avait apprit avant de venir au couvent et ce qu'elle continuait de faire pour amener un peu de viande à ses sœurs. Galahad comprit rapidement le maniement de l'arc et put aider la nonne à chasser quelques bêtes pour nourrir le couvent. Lorsqu'il eut 10 ans Dame Ellan tomba malade. Ses jours étaient comptés. Elle veilla avant de rendre son dernier souffle un an plus tard à ce que sont fils puisse avoir un bon avenir. Elle lui transmis une lettre cachetée qu'il devait transmettre à une tante qu'il n'avait jamais vu. C'était elle et son mari qui devrait se charger de son éducation par la suite. Vivre parmi les nonnes n'était pas un destin pour un jeune garçon.


Galahad ne tarda pas à arriver dans le royaume de Kadwallon. L'enfant de 11 ans demanda à ce que le roi et surtout la reine le reçoivent. Ce fut donc plein d'aplomb et sur de lui qu'il arriva dans la salle du trône où il tendit le parchemin cacheté à la reine Elizabeth et au roi Kadoc Kadvaelar. Ce document témoignait de son sang et de son rang légitime. On l'accueillit, le lava, soigna ses quelques blessures faites durant le long trajet, l'habilla des vêtements officiels de la cour de Kadwallon et le présenta finalement à son cousin de trois ans son cadet ainsi qu'au reste de la cour. Galahad, fils de Dame Ellan, neveu de la Reine Elizabeth. On l'éleva comme un membre à part entière de la famille. Ayant rapidement montré son habilité pour l'équitation et sa connaissance de nombreuses armes le roi le nomma écuyer de l'un des chevaliers de son royaume. Il s'en montra digne.
Les années passèrent et Galahad ne fit que s'améliorer. Tandis que son cousin Jelan semblait vouloir précisément ce qu'il désirait et ne se laissait pas marcher sur les pieds sans pour autant être capricieux, Galahad lui était des plus dociles, obéissant aux ordres que ses supérieurs lui donnaient. A 14 ans le chevalier dont il était l'écuyer décéda lors d'un affrontement. Galahad, bien que reconnaissant envers son oncle et sa tante décida de partir pour Camelot la grande. La bas certains avaient déjà eut vent de lui. Il avait put rencontrer quelques chevaliers de la cours lors de tournois et espérait pouvoir s'y faire embaucher. Il quitta donc Kadwallon.


Alors qu'il aurait dut devenir écuyer à nouveau, Galahad se vit proposer à Camelot un poste bien plus intéressant. Il fut prit à l'essai au terrain d'entrainement des chevaliers. Il était le plus jeune, un garçon de 14 ans à peine mais il se montra extrêmement adroit avec les lames qu'on lui tendait et ce même si elles n'étaient que de bois dans un premier temps. Avec un arc en main, il ne rata jamais sa cible. Un tel talent pour un si jeune âge était assez inattendu. Le Roi Uther Pendragon le remarqua et l'adouba, faisant de lui le plus jeune chevalier de Camelot. Galahad, prince de Cobernic devint alors Sir Galahad, chevalier de Camelot.
Lorsqu'il entra dans l'année de ses 17 ans Galahad et deux autres chevaliers partirent patrouiller en forêt lorsqu'un serpent effraya les montures qui partirent dans toutes les directions. Galahad se retrouva seul dans un coin isolé de la forêt, c'est alors qu'il aperçu quelque chose de fabuleux. Un peu plus loin une lumière blanche se rapprocha. Une licorne, l'un de ces équidés légendaires se trouvait devant lui. Alors que ce n'était pas dans sa nature, l'animal ne sembla pas effrayé et s'aventura même jusqu'à se retrouver à quelques centimètres du jeune chevalier. Galahad tendit doucement la main et put ainsi caresser la licorne. Puis les oreilles de l'animal se dressèrent. Il avait entendu le bruit des deux autres chevaliers qui se rapprochaient d'eux, hélant Galahad. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire la licorne disparut dans les profondeurs de la forêt. Galahad garda cette expérience pour lui sachant que personne ne le croirait.


Depuis cette époque le temps a passé. Il y a peu Sir Galahad se vit offrir une nouvelle promotion. Il devint chevalier dans la garde royale, sous les ordres du prince Arthur Pendragon. Un grand honneur pour un chevalier comme lui. Encore plus récemment une ville est apparue sans crier garde. Des gens étranges y résident, prétendant venir du futur. Est-ce possible ? Et pourquoi pas ? Tout ce qu'il faut espérer c'est qu'ils n'en viennent pas à devenir néfaste pour le royaume...



design by Sybline


Dernière édition par Sir Galahad le Dim 5 Avr - 20:49, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
FONDATRICE Jeune fille rêveuse

Missives : 60
Date d'inscription : 19/03/2015



In a time of magic
Mes relations:
Mon histoire:


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Sir Galahad, prince de Cobernic ▲ "les hommes ne sont des hommes que s'ils sont égaux."   Dim 5 Avr - 12:37

Bienvenue ^^et bonne chance pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE Chevalier de Camelot

Missives : 27
Date d'inscription : 05/04/2015



In a time of magic
Mes relations:
Mon histoire:


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Sir Galahad, prince de Cobernic ▲ "les hommes ne sont des hommes que s'ils sont égaux."   Dim 5 Avr - 12:45

Merci !!!! et compte sur moi pour faire de la pub juste après que j'ai terminé ma fiche.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
FONDATRICE Jeune fille rêveuse

Missives : 60
Date d'inscription : 19/03/2015



In a time of magic
Mes relations:
Mon histoire:


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Sir Galahad, prince de Cobernic ▲ "les hommes ne sont des hommes que s'ils sont égaux."   Dim 5 Avr - 12:45

j'en doute pas ^^ j'en déjà fait un peu sur facebook
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE Chevalier de Camelot

Missives : 27
Date d'inscription : 05/04/2015



In a time of magic
Mes relations:
Mon histoire:


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Sir Galahad, prince de Cobernic ▲ "les hommes ne sont des hommes que s'ils sont égaux."   Dim 5 Avr - 12:49

Oh! je me demandais. Si on est au niveau de la saison 3 de Merlin, est-ce que Merlin a déjà rencontré le roi pêcheur ? (tu sais, la quête d'Arthur dans la terre dangereuse, c'est l'épisode 8 avec le bracelet œil de phénix que Morgane a donné à Arthur).
Revenir en haut Aller en bas

avatar
FONDATRICE Jeune fille rêveuse

Missives : 60
Date d'inscription : 19/03/2015



In a time of magic
Mes relations:
Mon histoire:


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Sir Galahad, prince de Cobernic ▲ "les hommes ne sont des hommes que s'ils sont égaux."   Dim 5 Avr - 12:50

je pense oui qu'il l'a déjà rencontré on va dire (je vais l'ajouter dans le pv pour le joueur)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE Chevalier de Camelot

Missives : 27
Date d'inscription : 05/04/2015



In a time of magic
Mes relations:
Mon histoire:


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Sir Galahad, prince de Cobernic ▲ "les hommes ne sont des hommes que s'ils sont égaux."   Dim 5 Avr - 12:57

le roi meurt en prenant le bracelet^^ (vu que c'est un perso important de l'histoire de Galahad c'était bien de savoir si cet événement était passé ou non). Bon, je pense avoir les infos qu'il me faut pour bien faire ma fiche maintenant Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
FONDATEUR Jeune roi sans terre

Missives : 33
Date d'inscription : 05/04/2015



In a time of magic
Mes relations:
Mon histoire:


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Sir Galahad, prince de Cobernic ▲ "les hommes ne sont des hommes que s'ils sont égaux."   Dim 5 Avr - 21:23

Alors mon cher cousin, aprés avoir lu ta fiche j'ai le plaisir de t'annoncer que tu es validé ^^

n'oublies pas d'aller faire recenser ton avatar, ton métier de chevalier et éventuellement demander un lieu pour vivre (des appartements ou autre chose). ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE Future reine de Camelot

Missives : 19
Date d'inscription : 04/04/2015



In a time of magic
Mes relations:
Mon histoire:


Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Sir Galahad, prince de Cobernic ▲ "les hommes ne sont des hommes que s'ils sont égaux."   Mar 7 Avr - 11:58

J'arrive après la guerre, mais bon... Bienvenue Razz
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Sir Galahad, prince de Cobernic ▲ "les hommes ne sont des hommes que s'ils sont égaux."   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sir Galahad, prince de Cobernic ▲ "les hommes ne sont des hommes que s'ils sont égaux."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bande d'Hommes Bêtes
» Le PM JEA, l'homme de l'annee selon Haiti En Marche
» (mehran / gray) raffinés, sont les hommes attirés par l'abominable.
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Tears of Camelot :: In a great Kingdom :: A la cours d'Uther Pendragon :: ♕ Fiche validée
-